Depuis que tu sors avec cette meuf, tu as fait de gros efforts au sujet de ta passion footballistique. Histoire que ses yeux de biches ne soient pas trop effrayés par le beauf qui sommeille en toi. Mais merde, ces derniers temps, elle te casse tellement les couilles que tu as décidé d’agir. Et il était temps. Trop de matchs de Ligue déch loupés pour des dîners à la con, trop de bières et trop de kebabs manqués avec tes poteaux pour des petits fours à des vernissages de merde. Bref, toi les canapés tu les manges pas, tu te cales dessus pour y mater du foot. Ce week-end sera donc l’heure d’la vengeance et l’occasion d’lui faire passer un message. Un week-end où la finesse risque de voyager en première classe. Tu vas lui faire clairement comprendre que ta passion t’habite jour et nuit et que t’as besoin d’être beauf à temps plein pour vivre heureux. Pour ça, rien de plus simple, direction la Cité Phocéenne pour un gros week-end placé sous le signe du football. Vends-lui les calanques et ses petits villages, le Panier et la Joliette, les goudes et ses cabanons mais en réalité, concocte-lui uniquement des activités où le ballon rond sera roi.

assumer d'etre beauf

Pour cette expérience, je te recommande de choisir une ville qui transpire le vrai football. Marseille est donc la destination idéale puisqu’en plus d’être l’une des villes les plus foot de France, c’est aussi celle qui accueille, depuis un mois déjà, une expo pour les beaufs comme nous : « Nous sommes Foot », au Mucem. Avec plus de 300 œuvres, celle-ci rend hommage aux peuples et aux civilisations du football et met véritablement à l’honneur ce sport par différents espaces dédiés. Si la visite se torche habituellement en 90 minutes, il ne faut pas oublier de jouer la montre. Il est essentiel de lui expliquer, œuvre par œuvre, l’histoire qui se trimballe derrière, comme elle le fait si bien lors des expos de grands couturiers avec les modèles de vêtements. Aussi, n’oublie pas de faire asseoir ta meuf sur les glacières placées en hommage à Bielsa, face à une longue vidéo sur les supporters. Une façon pour toi d’lui faire ressentir ce que ça fait d’attendre sur une chaise à observer des dizaines de femmes s’agiter devant des escarpins.

Ensuite, et c’est une évidence, fais bien en sorte de descendre à Marseille le jour d’un match de l’OM. Lui faire découvrir ta passion du foot sans aller dans un stade et sans lui faire vivre une bonne ambiance du Vélodrome en Virage serait totalement sans intérêt.  Le mélange herbe/sueur/fumis/binouze devrait la séduire. Pour l’avant match, emmène-là au Bretagne, le célèbre bar à René Malleville, pour toutes ces fois où tu as été confronté à des soirées avec ses copines, « pompettes » au bout d’un verre de blanc. Juste avant le match, sur le chemin du stade, fais là rêver en lui offrant un bon kebab à la première friterie venue, pour toutes ces fois où tu l’as accompagné tester le tout nouveau concept bio à la con du quartier et où tu as du te caler un gros domac juste après. Après le match, restez bien à votre place et profiter au maximum de l’ambiance jusqu’à ce que les stadiers vous foutent dehors. Sur le chemin du retour, il est important de bien penser à lui refaire le match, occasions après occasions, comme elle s’amuserait à te raconter ses journées de boulot, dans les moindres détails, en rentrant à la maison.

Le lendemain, direction La Commanderie, pour assister à l’entrainement des joueurs de l’OM. Fais-toi photographier avec l’ensemble des joueurs et surtout prend du papier et un stylo pour qu’ils puissent te signer des autographes. L’après-midi, emmène lui faire un tour à la boutique de l’OM et essaye la totalité des tenues, pour toutes ces fois où tu l’as attendu sur cette putain de banquette à la regarder gesticuler en sortant de la cabine revêtue d’une nouvelle merde à 400 balles. Enfin, le soir, montre lui les vidéos de supporters du match de la veille comme elle te montrerait des vidéos de chats et des clips de Beyoncé.

Si à la fin du week-end, elle te dit que ce n’était pas désagréable, qu’elle a compris ton message et qu’elle te laissera plus souvent peinards avec tes potes, c’est que cette femme est folle amoureuse de toi et qu’elle est prête à vivre avec un beauf. 

Laisser un commentaire