« Slt Gustavo, ça te tente l’enterrement de vie de resto de SLIZE dimanche ? ». Mais putain de quoi y m’parle c’lui-là ? Y’a que mon pote Michel pour me SMSser des trucs pareils, surtout la veille d’un derby… de deux derbys. Mon copain Michel, l’est un peu intello. Il porte une veste en v’lours côtelé depuis le bahut. L’a toujours un bouquin dans la poche arrière d’son falzar. Y s’écoute Boris Vian sur son auto-radio et il fume des gauloises. Mon copain Michel, y se prend un peu pour Gainsbarre en fait. C’est sur qu’avec lui ça vole plus haut qu’avec les copains du stadio. Justement, il en a strictement rien à carrer du foot. Alors quand tu luis réponds « mais frangin t’es timbré, dimanche c’est derby ! », il dit rien mais t’sais bien qu’il en pense pas moins. Du coup on s’est capté ce matin, on s’est pris un kawa à la terrasse d’un rade et il m’a parlé de SLIZE, une pizzéria parisienne dont le concept est plus qu’alléchant.

slize, pizza au mètre, paris, pizzeria, la buvette, gustave le populaire

« SLIZE est une pizzéria parisienne située au pied du tromé Parmentier dans le 11ème ». Jusqu’à là rien de transcendant j’lui fais comprendre. « Ouais sauf que là-bas tu commandes ta pizz’ comme tu commandes un mètre de pastaga dans le boui-boui en bas chez toi », il me connaît bien le Michel, il sait toujours comment dresser facilement mes étagères à mégots. « En gros, chez SLIZE tu manges à ta faim. Tu choisis la taille de ta pizza entre 10 centimètres et 1 mètre ». Ah ouais pas bête l’idée, terminé les longues réflexions pour choisir entre la petite ou la grande pizza. « Exactement et imagine surtout mon gus, lors du prochain match de foot que tu mattes chez toi, tu commandes une pizz’ longue de 1 mètre pour tous tes potes footeux et toi. Je suis sur que ça peut en amuser plus d’un ». Il a des bonnes idées Michel mais parfois j’ai comme l’impression qui me prend vraiment pour un con !

Michel a poursuivi tout au long en m’expliquant que les recettes étaient ultra originales, les matières premières sélectionnées avec soin et la carte revisitée chaque semaine ! C’est ça mon poteau Michel, suffit d’le lancer sur la bouffe pour ne plus l’arrêter. Il finit par m’expliquer que dimanche c’est la dernière de la pizzéria avant la fermeture. « En gros tu me parles d’un truc de malade, tu me fous une dalle à 11h du mat’, pour finir par me dire que j’ai plus qu’un jour pour l’tester ? ». « T’inquiète mon Gus, ils ferment mais vont ré-ouvrir ailleurs très prochainement ». Je l’ai laissé à la terrasse du bistrot, prétextant que j’avais une laverie à faire. J’avais juste envie d’me préparer mentalement au derby. Mais ça il n’aurait pas compris. J’ai jeté un regard au bout d’la rue, il avait déjà croisé ses cannes et sorti son bouquin.

slize, pizza au mètre, paris, pizzeria, la buvette, gustave le populairePhoto: dingdongparis.com

Leave a comment