On a tous dans notre entourage, un pote qui n’aime pas le foot, qui ne comprend pas les règles, qui trouve ça chiant à mourir ou tout simplement pas intéressant. Souvent ces personnes là, arrogantes et hautaines, le clament haut et fort. Ils détestent le foot et en sont plus que fiers. Ce sont des rebelles du foot qui seraient prêt à envahir la pelouse en pleine finale de ligue des champions et qui pourraient même être à l’origine de l’affaire Benalla, lassés d’entendre jour et nuit que la France est championne du monde. C’est bon tu vois de qui je parle, tu as sa gueule en tête ? Tant mieux parce que j’ai bien décidé de prendre ce fan de Desproges comme cible aujourd’hui avec le Top 16 des phrases qu’on peut entendre sortir d’sa bouche.

Les phrases des mecs qui détestent le foot

A lire l’article de Slate: Pourquoi déteste-t-on les supporters de football ?

1. « Y’a rien de plus chiant que de regarder du foot. »
Je vais te mettre 1h30 sur la chaine L’Equipe devant un match de pétanque et tu me diras ce que tu préfères.

2. « Désolé, j’aime pas le foot. »
Dans le même registre que le « désolé je ne fume pas ». Le mec s’excuse par politesse mais il a une putain d’attitude de supériorité. Arrogant !

3. « Le foot c’est juste 22 abrutis qui courent après une baballe. »
Et l’arbitre connard !

4. « Moi je leur donnerai une balle à chacun comme ça ils arrêteraient de nous gonfler. »
Retrouvez-moi l’enculé qui a sorti cette phrase en premier et j’lui en fait bouffer une de baballe.

5. « Y’a vraiment trop de foot à la télé. »
Tu vois le petit « + » sur ta télécommande, c’est pour zapper !

6. « A chaque compétition, j’attend qu’une seule chose : qu’ils perdent pour enfin regarder des infos intéressantes. »
Oh oui l’affaire Benalla, qu’est-ce que c’est bandant. Un vrai feuilleton.

7. « Le foot, c’est 22 millionnaires qui s’amusent pendant que 50000 smicards avinés s’extasient de leur prouesses. »
Avinés ? Complètement torchés tu veux dire.

8. « Des hordes de beaufs alcoolisés qui se mettent sur la tronche à la première occasion. »
Tout dépend si la frappe est cadrée ou pas cadrée à vrai dire.

9. « A peine effleuré, les mecs se tordent de douleur. »
Bon ça ok c’est pas facile à défendre.

10. « Pourquoi vous dites toujours « on a gagné » ? Tu as joué dans le match ? Pourquoi vous gueulez et klaxonnez dans la rue alors que vous n’avez rien fait à part consommer de la bière dans un bar ? »
Le 12ème homme ça te parle ?

11. « Le foot c’est l’opium du peuple. Il détourne les masses de l’essentiel. Il fait perdre de vue les enjeux importants pour adorer des idoles. »
Et bientôt tu vas nous citer des répliques de Desproges pour nous montrer que t’es plus cultivé que nous footeux ?

12. « Les transferts de joueurs s’élèvent parfois à des dizaines de millions pour un seul d’entre eux alors que des personnes dans le monde n’ont même pas les moyens de nourrir leurs familles ou sont obligés de se prostituer pour survivre ».
Commence par donner une pièce au mec qui rampe dans la Ligne 4 du métro et on en reparle.

13. « Le supporter est bourrin, bébête, bas du front, machiste, raciste, chauvin, violent. »
Mais t’en as pas marre de tes stéréotypes ? En fait, t’as été le premier outré par la banderole anti-ch’tis des parisiens mais t’aurais très bien pu en être l’auteur.

14. « Y’a combien de joueurs qui sont français d’origine? »
C’est vrai que là tout de suite j’ai presque envie d’être violent.

15. « Le supporter est une sorte d’abruti aliéné, une sorte de beauf qui n’a comme seule occupation et seul moment positif dans sa piètre existence le match de football du week-end. »
Jean-Michel Radote.

16. « Les supporters sont des hooligans. Comment peut-on aimer le football quand on voit ce qu’il s’est passé à Heysel ?»
Je pourrais t’expliquer la différence entre ultras et hooligans mais tes idées sont tellement arrêtées que tu ne voudrais pas comprendre.

Leave a comment