Il y a un peu plus d’une semaine, j’prenais la route vers Angers pour voir la bande à Butelle se la coller contre Kouyaté. Tout a commencé 48h avant, quand j’revois mon pote Gustave qui m’ramène en plus de sa cousine dans le bar où j’étais, un petit appareil à péloches avec comme consigne d’en prendre soin et de « faire des photos claires et nettes ». J’vais pas vous mentir bien longtemps, j’me souviens plus trop de ses explications mais la bière de notre bon Serge coulait à flot donc bon… pardonne moi Gustavo.

C’est donc après 3h de covoit’ avec Antoine, un fan de l’EAG, que je fous les pieds dans la cité angevine. Cette belle cité qui jadis fût comme l’dit la toile « la capitale politique, culturelle et économique du comté puis du duché d’Anjou et enfin du Maine-et-Loire ». Bah putain, j’ai rien vu de tout ça. J’ai juste vu une ville qui sentait la bière bien fraîche, l’étudiante en médecine dans toute sa splendeur et des kilomètres de travaux pour l’nouveau tram ; encore plus attendu que le dixième pion de Bahoken. Parce que faut l’dire, ça pue pas la passion ici. Alors ouais, dans le bar de Fifi au Colombier, là on cause foot. D’ailleurs c’est pour ça que j’avais décidé d’y aller rapidos. Dès 17h je m’étais trouvé un beau vélo bleu pour aller l’retrouver. Fifi, c’est le patron du bar. Fifi, c’est le patron souriant. Fifi, c’est le patron qui essaye six fois de t’remettre la petite sœur pour finalement t’demander de l’aide. Fifi, c’est le gars d’Angers, c’est le gars avenant qui aime son club et sa ville.

À 19h15, direction la buvette du stade Raymond Copa. Là, j’ai rencontré Paul et André qui, entre chaque croc d’andouillette moutarde, tentaient de m’expliquer pourquoi le SCO était magique et pourquoi Karl Toko Ekambi avait quitté un club qui jouait le maintien pour un autre. « Il est dur de la comprendre le p’tit » qu’il disait Polo. 19h50, on patiente gentiment dans la queue pour accéder à notre tribune. Quand j’disais qu’à Angers, ça sentait la bière bien fraiche, j’ai pas menti pour le coup. Les stadiers à Angers, ils sont sympas avec les supporters. Ils te laissent rentrer avec ta binouze sans problème. 20h, je remets les pieds dans un stade de foot de ligue 1 pour la première fois depuis 8 mois. 20h05, je me souviens pourquoi j’aime tant la bière. Grâce à elle, j’ai plus trop de souvenir de cette purge. Je me souviens que le gars devant moi a chopé le ballon du match après un énième centre ajusté de Manceau. Je me souviensdu nombre de gobelets que j’ai amassé avec la tête de Butelle dessus. Et je me souviens aussi d’avoir entendu « allez le SCO d’Angers, ce soir on va les baiser » (#RoxanaMaracineanu).

À 21h45, j’ai remis la main sur mon vélo bleu. À toute berzingue, je prenais la voie droite et klaxonnais vocalement sur l’attroupement devant moi. Cheveux aux vents, 3g dans le sang, je retournais dans le centre pour l’anniversaire de Cécile, la nana d’un pote de supporter. J’avais peur de me retrouver dans un traquenard, celui dans l’quel te dépêtrer n’est pas facile. À première vue le Joker’s pub n’annonçait rien de bien méchant. En réalité il m’a permis de continuer à noyer mon chagrin de la piètre performance à laquelle j’avais assisté mais il m’a surtout permis d’arriver à temps pour aller bouffer un kebab chez Miam. Miam, c’est le truc que tient le voisin en Algérie de Karim Ziani. Miam, c’est surtout le kebab qui ressemble à un concours de transversales entre Cheick N’Doye et Capelle.

01h18, je remonte une dernière fois sur mon beau vélo pour aller me pieuter chez Val, mon pote d’enfance. Le lendemain matin, il est temps que j’y aille. Avant de quitter la ville, un dernier stop chez André, le gars du stade pour déguster sa malicieuse soupe angevine. J’sais pas si c’est parce que je ressemble à Obélix mais sacre bleu, cette potion magique m’a remis du courage. Du courage, j’en avais bien besoin, mon périple m’emmenait au Mans…

 

Bar Le Colombier
133 Rue Saumuroise, 49000 Angers.

Le Joker’s pub
32 Rue Saint-Laud, 49100 Angers

 

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

Angers Démons | SCO v Amiens

 

Cet article de Nico vous a plu ? Pour être tenu informé de nos prochaines aventures-foot, rejoignez notre page facebook !

Date16 mars 2019
VilleAngers
Photographe/RédacteurNicolas Wallon
Tags, ,