S2E2 | La Metz de dimanche

Dimanche matin, bien décidé à vivre très activement le foot en février, je sauterai dans le premier train pour découvrir le pays de la quiche Lorraine et de Graoully, cette ville de Metz et son stade en pleine fusion. Alors, après avoir fait le touriste dans la capitale de la Moselle et mettre mis un pâté lorrain, une quiche, une tarte aux brimbelles et une mirabelle lorraine dans la gueule, j’irai à la rencontre des supporters messins dans les buvettes de Saint-Symphorien. Je tenterai, une binche à la main, de photographier ceux qui portent encore des Kastendeuch, Pires, Letizi ou Cyrille Pouget sur le dos et surtout de découvrir là où les Grenats aiment se remplir l’estomac. Puis, à quelques minutes du coup d’envoi, je foulerai enfin le bitume des travées pour vivre au mieux l’ambiance de ce Metz-Sainté.