Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Dimanche dernier, plutôt que de regarder un énième nanar dans mon plumard, j’étais allé prendre une tasse d’air alsacien dans les travées du Parc des Princes 👏. Chris, Paul et Loris, responsables de l’association RC Strasbourg – Section Paname, m’avaient convié à vivre le match en parcage à leurs côtés. Une belle occasion pour moi de tester l’ambiance strasbourgeoise en déplacement. Hé ben bordel, j’ai kiffé ma race, j’ai même eu l’impression d’avoir visité un petit bout d’Alsace. Et vu que je n’y ai jamais foutu les pieds, j’étais comme un gamin avec un appareil jetable à la main. D’autant plus que le Racing n’était pas loin de créer l’exploit grâce à un grand Choupo-Moting 😜.

Il est environ 18h quand je retrouve les petits Strasbourgeois dans un bon gros bistrot à quelques rues du Parc. Alors que je m’attends  à voir des mecs assis sagement autour d’une bouteille de Gewurztraminer, je découvre une table pleine de Tripel Karmeliet 🍻 et rencontre des gars qui semblent bien déterminés à l’idée d’se mettre bleu Alsace pour le match. Ça tombe bien que j’me dis, je suis pas venu ici pour connaître l’histoire d’la choucroute. Alors après avoir échangé quelques politesses, je prends rapidement le pas de ma bande d’amis du soir. Plus tard, Paul m’explique que l’association RC Strasbourg – Section Paname n’a même pas un an mais qu’elle existe officieusement depuis quelques années. « L’association a pour but de permettre aux supporters du Racing vivant en Ile-de-France de se retrouver, de regarder les matchs ensemble et de permettre aux personnes qui veulent aller au stade de partager un moyen de locomotion ou du covoiturage (…). Et comme nous sommes désormais reconnus par le club, nous arrivons plus facilement à avoir des places pour chacun des matchs du Racing ».  À noter que l’asso compte aujourd’hui 120 membres et que 80 étaient ce soir-là présents.

Sur les coups de 20h, nous quittons le bar, pleins comme des knackis et ronds comme des munster. Chacun dissimule par précaution son matos sous sa veste et prenons place, quelques instants plus tard et après la traditionnelle palpation de CRS, en parcage 🚩. Il ne manque plus que les Ultra Boys pour que les chants débutent, dans ce stade, qui comme à son habitude, est à moitié vide à 30 minutes du coup d’envoi. Une fois les UB arrivés, le tambour scotché, la bâche posée et le capo bien installé  📢, il est l’heure de se faire entendre. Étant au troisième rang avec le tambour sous le pif, inutile de vous dire que j’me suis vite pris au jeu en suivant les gestuelles et en essayant de reprendre au maximum les chants. Même si, soyons francs, c’était pas aussi compliqué que de bouffer un baeckeoffe au réveil. On a quasi les mêmes partout en France. Côté Auteuil, une banderole est déployée à l’entrée des joueurs en hommage à Alexis, membre du Collectif Ultras Paris décédé quelques jours plus tôt à l’âge de 23 piges 😥. Le bloc Nautecia a l’air de bien bouger, en tout cas les calicots et drapeaux sont de sorties et colorent bien le Virage.

Dès les premières minutes, et vu la possession de balle du PSG, on se dit que le match sera long. L’ouverture du score de Choupo-Moting confirme rapidement nos premières impressions. Mais à la 26ème puis à la 38ème, Nuno Da Costa et Anthony Gonçalves permettent au Racing de prendre l’avantage et de bien réveiller pendant quelques secondes les personnes présentes en haut du parcage 🔥. À la mi-temps, ça croit déjà à l’exploit. Ba ouais, pourquoi pas. Il est l’heure pour moi, avec toutes ces pintes d’avant-match, d’aller faire sangloter la mignonne aux chiottes. J’en profite pour remettre un peu de charbon dans la machine avec un combo cheeseburger-pinte à 13,20€ 🍔.

« Laisse moi kiffer l’Europe avec mes potes, je suis pas d’humeur à ce qu’on me prenne mes torches.
À Copenhague, à Prague ou à Basel, laisse moi kiffer l’Europe avec ceux que j’aime ».

À la reprise, je prends toujours autant de plaisir en tribune. La puissance vocale des chants est bonne, suffisante pour couvrir, d’où je suis, le CUP. Les gestuelles sont bien reprises et surtout, chose suffisamment rare pour être soulignée, aucun chant anti-Parisiens durant tout l’match. Mais c’est vrai qu’en menant au score au Parc et avec un parcage aussi bien garni, on rêverait que les chants soient bien plus claquants 💥. Et c’est pas le capo des UB qui dirait le contraire. Le PSG pousse et les entrées de Draxler et Mbappé n’arrangent pas les choses. Dani Alves touche la barre et Matz Sels réussi plusieurs arrêts décisifs. À la 82ème, ce qui semblait inévitable arrive, les joueurs de Thierry Laurey finissent par céder sur corner, sur une tête de Kehrer. C’est à ce moment-là qu’on a eu droit au moment le plus gênant de la soirée. Un mec ressemblant à Hanouna, habillé de la tête au pied avec la collab Jordan, déboule de la Tribune Paris pour nous chambrer à 10 mètres. J’ai été choqué 😂. Match nul à la fin du bal, les joueurs peuvent venir nous saluer et quitter le billard du Parc la tête haute. C’est une petite victoire pour les Strasbourgeois surtout quand tu te dis qu’ils viennent de reporter les grandes festivités du PSG 😎. Comme à chaque déplacement, on attend un long moment avant de pouvoir quitter le stade, l’occasion de réentendre le fabuleux chant sur l’air du célèbre morceau de Diam’s déjà repris pendant le match. Quelques instants plus tard je quitte le stade, bien heureux d’avoir vécu une superbe aventure avec les Strasbourgeois et avec une folle envie d’aller vite voir un match à la Meinau. En attendant, je dois retourner dans l’enfer de la ligne 9 un soir de match au Parc.

 

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

Jetzt geht's los | PSG v RC Strasbourg

 

Cet article vous a plus ? Pour être tenu informé de mes prochaines aventures footballistiques, rejoignez ma page facebook !

Date7 avril 2019
LieuParc des Princes
PhotographeGustave
Tags