La Coupe du Monde c’était bien sympa et elle t’a quand même bien occupée cet été mais dans quelques jours, retour aux choses sérieuses avec la Ligue 1 Conforama et son suspense insoutenable. Ce sera le retour des gros matchs, des grosses affiches, des tacles aux genoux, des centres en tribunes, des tweets d’Aulas et d’la grammaire impeccable de Nasser Al-Khelaïfi. Fini les supporters amorphes, place aux tribunes pleines du Stade Louis II. Aaah on a beau critiquer notre petite Ligue 1 mais une chose est sûre c’est qu’elle nous manque terriblement. Tu sais que la Ligue 1 te manque quand…

Photo Guillaume Blot @buvettes / buvettes.com

 

– Tu te dis qu’un Brésil-Belgique c’est sympa mais ça vaut pas un Montpellier-Dijon ou un Guingamp-Toulouse.

– Tu te dis que tous tes dimanches sont déprimants sans football à la téloche.

– Tu ne peux plus t’échapper des repas de famille du dimanche en prétextant le match de 14h.

– Tes repas de famille du dimanche sont interminables.

– Tu ne sais plus quoi faire de tes dimanches soirs sans le Canal Football Club et le match du soir.

– Tu arrives le premier aux soirées le samedi soir sans puer la bière et la transpi.

– Tu passes tes samedis soirs devant NCIS avec madame, alors que tu serais bien mieux devant un bon vieux derby breton.

– Tu as suivi toutes les étapes du Tour de France parce que tu n’avais rien à foutre d’autres.

– Tu te tapes le début de la Ligue 2 mais que t’arrives vraiment pas à accrocher.

– Tu passes tous tes week-ends à jouer à la pétanque et au molky en buvant du pauvre rosé tout chaud.

– Même la bière chaude ne passe plus, alors qu’à la buvette t’adores ça.

Photo Guillaume Blot @buvettes / buvettes.com

 

– Tu vas boire une bière dans ton bar de foot et que tu tombes sur une porte close et une affiche avec inscrit « De retour le 10 août » dessus.

– Tu as hâte de remettre ton écharpe satin, celle des 10 ans de ton groupe.

– Tu as envie de mettre ta nouvelle écharpe à la gloire de ton club alors qu’il fait 34 degrés.

– Tu te mets à organiser des Soccer 5 mais comme je viens de le dire il fait 34 degrés bordel, donc ils te répondent tous gentiment d’aller te faire mettre.

– La touche F5 de ton clavier est toute effacée à force de rafraîchir la page mercato de ton site préféré.

– Tu prends le tram direction Geoffroy Guichard mais tu n’as absolument rien à foutre dans ce quartier.

– Tu fais des détours en voiture juste pour pouvoir passer devant le stade et le fixer en lui disant « à très vite mon grand! ». D’ailleurs c’est bien la seule route où tu respectes les limitations de vitesse.

– Tu vas fumer une clope sur un banc avec vue sur le stade et que tu te dis vivement que ses lumières se rallument les soirs de match.

– Tu as super envie d’un merguez frite d’la buvette d’Alain alors que tu sais très bien qu’il va te foutre la chiasse pendant 15 jours.

Photo Guillaume Blot @buvettes / buvettes.com

 

– Tu mimes la forme d’un rectangle pour demander l’arbitrage vidéo quand tu t’embrouilles avec ta meuf.

– Tu te dis que tu as hâte de revoir le Nîmes Olympique parmi l’élite alors que tu l’as jamais connu en Ligue 1 (mais tu sais que c’était un grand club dans les années 60 et qu’Eric Cantona et Laurent Blanc y sont passés).

– Tu te dépêches d’acheter ton maillot du Nîmes Olympique floqué Eto’o parce que tu crois trop aux rumeurs de transfert.

– Tu as posté 10 photos de ton nouvel abonnement sur ton insta.

– Tu trouves que Jean Mimi Aulas est beaucoup trop calme sur Twitter en ce moment.

– Tu suis les moindres faits et gestes de Rémy Cabella sur insta pour déceler un indice sur son possible retour à sainté.

– Tu suis les transferts pour savoir quels seront les nouveaux joueurs que tu insulteras.

– Tu penses qu’avec Debuchy, M’Vila, Khazri et Kolodi… Kolodji… Kolodziej… l’autre polonais, t’es déjà champion de France avec 10 points d’avance sur le PSG.

– Tu as re-maté tous les matchs du mondial en te disant que ce petit panaméen rentrerait bien dans le plan de jeux d’Antoine Kombouaré, alors qu’il a les pieds plus carrés que ceux de Giroud.

– Tu as précommandé FIFA 19 et à hâte de voir les notes de Mbappé et Neymar et accessoirement… de Rabiot.

– Tu te fais des soirées rediff de J+1 et que tu te bidonnes toujours autant devant Cazarre.

– Tu rêves que Nolan Roux devienne le meilleur buteur de la saison et que tu fasses un clapping en tribune en criant « Roux, Roux, Roux, Roux… ».

Photo Guillaume Blot @buvettes / buvettes.com

 

– Tu as hâte de voir Clément Turpin utiliser l’assistance vidéo pour arbitrer les matchs de l’OL.

– Tu vois la baston Booba vs Kaaris, et que tu te dis que les mecs du KOB doivent bien rigoler.

– Tu n’arrives plus à faire d’avions en papier alors qu’au stade tu les fais les yeux fermés.

– Tu entends la voix du speaker dans ton sommeil.

– Tu as annoncé à ta femme que vous partez en vacances en bus avec un pack de Kro et un mélange whisky coca.

– Tu as stické toutes les aires de repos sur la route des vacances.

– Tu achètes L’Equipe tous les jours en vacances pour avoir les dernières infos sur ton club.

– Tu as fait un clapping avec tes gosses à la soirée du camping de Mimizan.

– Tu joues au foot tous les jours avec tes potes sur la plage. Vous étiez même tellement en galère que vous avez acheté un ballon en plastique Corner dans une boutique souvenirs.

– Tu n’as pas quitté ton short de club des vacances. Ce qui t’as valu des salutations ou des insultes à longueur de journée.

– Tu ne peux pas t’empêcher de discuter avec un gars qui porte le maillot de ton club en vacances. Surtout quand il est lui aussi au rayon alcool du supermarché entrain d’hésiter entre un Clan Cambell et un Label 5.

– Tu as hâte d’entendre les vacances de Dédé, le mec de 50 balais qui a la place à côté de toi depuis 10 piges dans le stade.

– Tu as hâte de retrouver Jojo, Gégé, Nono et Béber, tes potes de buvette avec qui tu fais l’apéro les jours de match mais que tu n’as jamais vu en dehors du stade.

Photo Guillaume Blot @buvettes / buvettes.com

 

– T’espères qu’il n’ai rien arrivé à Dédé cet été et qu’il a bien pensé à renouveler son abo.

– Tu as un hâte de retrouver ton joueur fétiche. Celui sur lequel tu passes ton temps à gueuler.

– Tu as passé une semaine à confectionner un tout nouvel étendard et que tu as hâte de montrer tes talents à tout un stade.

– Tu as hâte de retourner au stade pour agiter ton drapeau et emmerder tous les gens placés derrière.

– T’es allé voir et toucher le nouveau maillot d’ton club à la boutique. T’en as profité pour regarder toutes les nouvelles merdes de merchandising.

– T’as encore bloqué 5 secondes sur le grille-pain qui inscrit le nom d’ton club sur les tartines. Tu t’es encore dis que c’était un truc de gros footix mais que ça pourrait quand même être super cool de l’avoir à la maison.

 

Roro.

Leave a comment