L’artiste Martin Gordopelota illustre le foot de rue argentin

Du haut d’ma buvette, je tente d’mettre en avant et de militer, depuis deux saisons déjà, pour un football populaire. A ma façon, par des histoires, des brèves de comptoir ou en présentant des artistes qui font le lien avec la culture d’nos tribunes. A l’image de l’illustrateur argentin Martin Gordopelota qui le fait à travers son art, sur des toiles ou sur les murs d’son quartier de Buenos Aires. Son travail remarquable présente le football populaire d’son pays, le football de rue, c’lui qu’on pratique et qu’on matte entre potes, cigarettes et binouze à la main.

Leicester City Bitch: la superbe parodie de Rack City !

Après s’être fait connaître avec leur reprise de « Niggas in Paris » les gars d’Offside Trap viennent d’remettre ça avec une reprise de « Rack City », le grand hit de Tyga. Celle-ci rend hommage aux joueurs de Leicester City qui viennent de foutre une grande claque aux puissants clubs de Manchester et Londres après avoir remporté leur premier titre de Premier League. Un son plein de punchlines qui sera parfait pour ambiancer La Buvette dès ce week-end !

Destination Chaudron – Documentaire autour du foot populaire

Bruno, qu’ses poteaux surnomment Rambo, est un supporter de Sainté vivant à Landerneau, une p’tite ville de Bretagne située à 950 kms de Geoffroy Guichard. Malgré sa passion sans faille pour les verts, il n’a jamais assisté à un match dans l’chaudron. Etienne, a également grandi à Landerneau où la passion de Bruno est bien connue dans les bistrots du coin. Après l’avoir rencontré, Etienne a eu l’idée de créer un documentaire suivant Rambo en pèlerinage à la découverte du chaudron. Mais pour mener à bien ce projet Etienne fait appel à ta générosité !

Maison Fifteen crée l’enseigne de La Buvette !

Bien le plus précieux d’un groupe ultra, la bâche, apposée le long d’la tribune, sur une rambarde ou un grillage, mais toujours bien en vue du reste du public, indique aux autres supporters et aux joueurs la présence d’ultras dans l’stade. Conçue de manière artisanale celle-ci traverse les époques et accompagne le groupe dans tous ses déplacements. Telle une bâche de groupe, La Buvette, est fière de t’annoncer que, grâce à son serveur-graphiste Ben Roche, elle a désormais une enseigne qui ornera avec fierté au-dessus du comptoir pour indiquer la présence de sacrés spécimens. Je t’invite à nous rejoindre et à te rassembler derrière elle pour lutter tous ensemble pour un football populaire. Cette enseigne remarquable a été réalisée en collaboration avec Maison Fifteen, un couple qui s’est spécialisé dans la menuiserie numérique et que j’me suis empressé d’interviewer.

psv eindhoven, psv, philips, umbro, proud of you, culture football, football populaire, la buvette, gustave le populaire, dorian beaune

Le PSV Eindhoven dit Adieu à PHILIPS avec un maillot collector !

Partenaire historique du PSV Eindhoven, PHILIPS n’apparaîtra plus à l’avant du maillot des Boerens la saison prochaine. Une annonce qui frappe fort dans la tronche des nostalgiques du foot populaire quand on sait qu’le géant de l’électronique y est présent depuis 1982. Mais il semblerait que les revenus versés au club soient insuffisants dans cette ère du football moderne où chaque nouveau pépette est bon à prendre. Quoiqu’il en soit Umbro en a profité pour sortir un maillot d’adieu afin d’rendre un dernier hommage à ce lien très étroit qui unit le club du PSV et PHILIPS.

milémil, made in france, chaussures de foot, football populaire, pompes de foot, romans, romans sur isère, culture populaire, milémil football, christophe pinet, isabelle dhume, dorian beaune, gustave le populaire, la buvette de gustave

milémil, la pompe de foot made in France

Dans les années 60-70, bien avant que Nike et adidas règnent en maîtres incontestés sur le marché d’la pompe de foot et bien avant que des crêtes poussent sur le cigare des footeux comme des mauvaises herbes sur la pelouse de ton patelin, il fallait se tourner vers les marques Kopa, Hungaria, Rivat ou encore Patrick pour bien se chausser. Des chaussures bien souvent toutes noires, faites dans un cuir de grande qualité et que l’on gardait plusieurs années en prenant bien soin d’les cirer. C’est autour d’cette nostalgie, de leurs souvenirs d’enfance et des valeurs d’un foot populaire, que deux entrepreneurs ont décidé en 2014 de faire revivre l’industrie d’la chaussure de foot en France, avec leur marque de crampons milémil, 100% made in France.

« Demain je lance ma marque de sport » « Arrête Patrick t’es encore beurré »

C’était un soir d’été 1892, Patrick et ses amis étaient accoudés au comptoir du seul troquet de la petite commune vendéenne de Pouzauges. Ils étaient passés boire un petit pousse-café et comme souvent quand ils étaient tous les quatre réunis, le temps passait très vite. C’était après cinq ou six petits blanc que Patrick se leva et s’écria « Demain je lance ma marque de sport ! » « Arrête Patrick t’es encore beurré… va plutôt te coucher demain on joue à la maison contre les premiers du championnat ».