Génant: ce pote qui lance des chants de supporters en soirée.

Génant: ce pote qui lance des chants de supporters en soirée.

Tu l’aimes bien ce gars-là. Il fait partie de tes meilleurs potes. C’est avec lui que tu vas quasi voir tous les matchs au stadio. Il est aussi passionné que toi, aussi fervent. Mais il a un petit problème, il lance des chants de supporters en soirée. Toi aussi, bien sur, ça t’arrive souvent. Mais lui, c’est différent. A partir d’un certain volume de reubié, ne pas chanter à la gloire d’son équipe, et, ce, quelque soit la soirée dans laquelle il se trouve, ne serait pas digne d’un vrai supporter.

La Juve sort un nouveau maillot pour ses 120 ans

La Juve sort un nouveau maillot pour ses 120 ans

A l’occasion du 120ème anniversaire de la Juve, fondée en 1897, adidas dévoile une nouveau maillot bien collector. Une tunique rayée noire et blanche, respectant la tradition du club piémontais, que les coéquipiers de Dybala et Higuain ne porteront qu’une seule fois, lors de la réception de Benevento, ce dimanche 5 novembre, à l’occasion de la 12e journée de Serie A.

Avnier x Umbro, la collab qui rend hommage aux grandes heures du mouvement ultra

Avnier x Umbro, la collab qui rend hommage aux grandes heures du mouvement ultra

Lors d’la sortie du dernier album d’Orelsan et surtout du très rémarqué clip « Basique », à la buvette on a pas mal flashé sur la veste du rappeur. Malgré note cerveau lent, il nous a pas fallu cent ans pour comprendre qu’il s’agissait d’une collab à venir entre Umbro et Avnier, la marque créée par Orelsan et son poteau Sébastien Strappazon. On vous dévoile aujourd’hui les six pièces basiques et très réussies de cette collaboration.

freres-ennemis-le-documentaire-sur-le-derby

Frères Ennemis: le documentaire sur le derby

Le 26 octobre prochain, à quelques jours du derby, sera diffusé en avant-première au Méliès Saint-Etienne, «Frères ennemis». Un film documentaire sur la rivalité footballistique la plus folklorique du football français qui repose sur un antagonisme traditionnel entre les habitants des deux villes voisines, entretenu chaque année, disons-le aussi, par les frasques des supporters les plus fanatiques. Un docu à ne surtout pas manquer, si tu veux te mettre en parfaite condition avant le derby.

Ce pote qui est une grosse daube à FIFA

Avec la sortie de FIFA18, les apéros à ton appart vont se multiplier et les cadavres de binouzes à ton entrée se superposer par milliers. Parmi tous tes potes, la venue dont tu te réjouis déjà d’avance, c’est celle de Kéké. Kéké c’est le genre de pote qui se souvient de toutes ses victoires jour pour jour, qui hurle à chacune d’ses frappes, qui réveille tous tes voisins lorsqu’il marque ou qui confond toujours le carré et le rond… Bref, Kéké c’est ton pote qui a toujours été une grosse daube à FIFA, et le pire, c’est qu’ça s’empire même avec l’temps. 

Ce pote que tu as toujours surnommé Gronaldo

Ce pote que tu as toujours surnommé Gronaldo.

On est en 96, t’as à peine 9 ans, tu joues en débutants et comme chaque dimanche matin depuis que t’as arrêté les patins à roulettes, tu tapes le cuir en club. Une équipe de copains, déjà bien rodée, avec pour seule tactique de balancer, à la récupération, des grands ballons devant pour trouver votre numéro 9, allongé sur la ligne du hors-jeu depuis 10 minutes à attendre qu’on lui foute enfin un ballon dans les panards. Lui, c’est Lionel, enfin plutôt Gronaldo. 

ce-collegue-fan-du-psg-depuis-larrivee-de-zlatan-au-club

Ce collègue devenu fan du PSG depuis l’arrivée de Zlatan.

Lundi matin, la tête dans l’cul et l’esprit à peine remis d’la lourde défaite contre le PSG, t’arrive au taf bien décidé à te branler les cloches toute la journée. Pour remuer un peu le couteau dans la plaie, tu prends tout de même l’risque de re-visionner le résumé et les buts du match d’la veille. Ne captant toujours pas, même avec 10 litres de bières en moins dans le gosier, pourquoi l’arbitre siffle péno sur cette simple poussette de ton défenseur, tu en viens à tout fermer, à tirer un trait définitif sur ce match et à t’mettre réellement au boulot. Avec une telle gueule de bois, la journée a une chance d’aller un chouia plus vite en te mettant réellement au travail. Mais ça, c’était avant de croiser ton collègue à la machine à café…

Ce footix qui t'insulte parce que ton étendard cache le match

Ce footix qui t’insulte parce que ton étendard cache le match.

A la reprise du championnat de France, t’as enfin l’plaisir d’retrouver ton cher et fabuleux stadio. Quand tu fais ton apparition dans les gradins, lunettes de soleil fixées sur le pif pour camoufler tes yeux injectés de sang suite aux 10 litrons de rôteuses ingurgitées à l’avant match, tu as l’espoir d’voir cette année ton équipe faire une belle et grande saison.. enfin, sans s’enflammer, d’voir au moins 11 gars qui mouillent le maillot d’la 1ère à la 94ème minute. A l’entrée des joueurs, les drapeaux s’agitent, les écharpes tournent au dessus des têtes et quelques fumis ajoutent encore un peu de piment. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour faire d’cette soirée un grand moment !! Mais ça, c’était jusqu’à la 4ème minute de jeu… Jusqu’à ce que cet enculé, derrière toi, te d’mande de baisser ton deux-mâts parce qu’il gêne sa bonne vision du match.

L’artiste Martin Gordopelota illustre le foot de rue argentin

Du haut d’ma buvette, je tente d’mettre en avant et de militer, depuis deux saisons déjà, pour un football populaire. A ma façon, par des histoires, des brèves de comptoir ou en présentant des artistes qui font le lien avec la culture d’nos tribunes. A l’image de l’illustrateur argentin Martin Gordopelota qui le fait à travers son art, sur des toiles ou sur les murs d’son quartier de Buenos Aires. Son travail remarquable présente le football populaire d’son pays, le football de rue, c’lui qu’on pratique et qu’on matte entre potes, cigarettes et binouze à la main.