Ce pote qui est une grosse daube à FIFA

Avec la sortie de FIFA18, les apéros à ton appart vont se multiplier et les cadavres de binouzes à ton entrée se superposer par milliers. Parmi tous tes potes, la venue dont tu te réjouis déjà d’avance, c’est celle de Kéké. Kéké c’est le genre de pote qui se souvient de toutes ses victoires jour pour jour, qui hurle à chacune d’ses frappes, qui réveille tous tes voisins lorsqu’il marque ou qui confond toujours le carré et le rond… Bref, Kéké c’est ton pote qui a toujours été une grosse daube à FIFA, et le pire, c’est qu’ça s’empire même avec l’temps. 

les-figurines-olive-et-tom-debarquent-chez-altaya-7

Les figurines Olive et Tom débarquent chez Altaya

« Olive et Tom, ils sont super en forme. Tom Olivier sont super entrainés. Tom Olivier sont venus pour gagner ». Si comme 99% des personnes nés dans les années 80 tu connais ces fameuses répliques, alors la sortie d’ces figurines ne devrait pas te laisser insensible. Altaya, leader des contenus culturels et de divertissements l’a bien compris et compte bien jouer sur tes souvenirs d’enfance avec la sortie d’une belle collection de figurines à l’effigie de Captain Tsubasa.

Rassemblement des Fans Francophones de Football Manager

Rassemblement des Fans Francophones de Football Manager

Ok mon gars, on sait qu’tu es un crack sur Football Manager, tu  manies les stats et la taquetique mieux qu’personne, mais dans la réalité, balle au pied, tu donnes quoi ? C’est ce qu’on va enfin pouvoir en juger avec l’premier tournoi de foot à 5 des fans du célèbre jeu de management. Il aura lieu l’samedi 23 septembre à Paris au Five de la Porte de la Chapelle

kappa-kontroll-le-label-streetwear-de-kappa

KAPPA KONTROLL, le label streetwear de KAPPA

Pour le printemps-été 2017, la marque italienne KAPPA a puisé dans ses archives et sa riche histoire sportive pour faire son grand retour dans le streetwear. Sa nouvelle collection ou plutôt label s’appelle KAPPA KONTROLL et conserve tout l’esprit retro des vêtements de sport des eighties tout en proposant des silhouettes modernes faciles à porter aujourd’hui dans les rues ou en tribunes. Esprit buvette es-tu là ? Si tu es là montre toi ! 

Sélection Matos – Les blets à Manchester

Le 16 février prochain, Sainté se déplace à Manchester, dans certain’ment l’une des plus belles terres du football. C’est simple quand l’tirage est tombé j’ai eu la même réaction qu’les joueurs de Jeanne d’Arc Biarritz en apprenant qu’ils allaient affronter Rennes en Coupe de France. Alors oui, réussir quelqu’chose là-bas relèverait d’un exploit, mais le voyage, lui, restera à jamais gravé dans nos souvenirs. Du coup, du haut d’ma buvette, j’ai eu envie de t’faire partager un look spécial « sainté ». 

le coq sportif « 1978 pack », l’hommage à Arthur Ash et Yannick Noah

En 1971, Yannik Noah, tout juste âgé de 11 piges, rencontre pour la première fois au Cameroun son idole Arthur Ashe, en tournée à Yaoundé. Quelques années plus tard, en 1978, les deux joueurs s’alignent en double sur l’gazon de Wimbledon. Le coq sportif, fiers de ces plus vieux et célèbres ambassadeurs, vient tout juste de sortir le « 1978 pack » célébrant cette belle histoire d’amitié.

NOWHERE FC crée une collection autour de Manchester United

Club de street foot amateur de New York et collectif de designers, Nowhere FC vient de créer une nouvelle petite collection d’accessoires, patchs et écharpes, qui puise son inspiration dans les graphismes nineties du club de Manchester United. Son sponsor emblématique SHARP, est ici repris pour  rendre hommage au mouvement SHARP (Skinheads Against Racial Prejudice) qui, à la fin des années 80, a pris position contre le racisme et les néo-fascistes.

adidas Originals retrace l’histoire d’EQT dans « Only the Essentials »

Afin d’célébrer la nouvelle ère d’la ligne adidas Orginals EQT, la marque aux trois bandes a dévoilé fin d’semaine dernière le film documentaire « Only the Essentials » qui retrace l’ADN et l’évolution d’cette ligne iconique, d’sa naissance dans les années 90 à nos jours. Un petit bijou qui f’ra remonter d’nombreux souvenirs pour ceux qui comme moi portaient un survet vert-noir-blanc gamin !